ENS de Cachan
Département
Informatique
Conférences de rentrée 2012









Claire Mathieu

Le 4/9, 14h-17h

Approximation

On présentera des méthodes pour résoudre approximativement des problèmes d'optimisation trop difficiles pour pouvoir être résolus de manière exacte en temps raisonnable. Exemples : mise en boite, voyageur de commerce, etc.

Bruno Levy

Le 5/9, 14h-17h

Géométrie Numérique

Cet exposé aborde plusieurs questions liées à la manipulation de représentations informatiques d'objets 3D, telles que celles utilisées dans les applications de design industriels, ou encore dans les jeux vidéos et effets spéciaux de cinéma. Après un bref historique sur la géométrie en général, je présenterai les notions de diagramme de Voronoi / triangulation de Delaunay, ainsi que des algorithmes de génération de maillages fondés sur ces notions. J'aborderai également le problème du re-maillage/ré-échantillonage, à l'aide des diagrammes de Voronoi barycentriques et de leurs généralisations.

Raymond Devillers

Le 7/9, 14h-17h

Equité versus Famine

Lorsque l'on veut instaurer des formes d'équité entre des processus tentant d'accéder de façon répétitive à des ressources, cela revient d'une certaine manière à éviter des phénomènes de famine. Cela donne naissance à diverses stratégies, parfois plus subtiles et plus problématiques qu'initialement prévu. Nous allons d'abord présenter le problème exemplatif du "diner des philosophes". Nous allons alors examiner et étendre des stratégies globales définies par Dijkstra, avant d'examiner (et étendre) des stratégies locales introduites par Courtois et al.

Myriam Desainte-Catherine

Le 10/9, 14h-17h

La modélisation en informatique musicale : des facteurs physiques, humains et esthétiques

Suite à sa numérisation, la musique nécessite l'informatique dans toutes ses formes d'utilisation que ce soit par le grand public ou par les spécialistes. La recherche dans ce domaine est pluridisciplinaire car elle doit prendre en compte les facteurs physiques, humains et esthétiques. Chacun de ces domaines contribue de façon indispensable aux avancées de la recherche pour concevoir de nouvelles pratiques musicales. Actuellement, de nombreuses applications existent dans divers domaines, comme l'écoute (écoute augmentée, écoute active, recommandations), le jeu instrumental (applications artistiques, pédagogiques, handicap), la performance, la composition musicale, la lutherie, et le patrimoine. Mais plusieurs problèmes empêchent l'unification de tous ces modèles, imposant des séparations dans les représentations. Parmi ces problématiques de recherche, émerge celle de la représentation du temps musical sous toutes ses formes, pour permettre d'une part de définir la distribution d'une partition entre musiciens et ordinateur, et d'autre part les notions de temps différé et de temps réel. Ces recherches font appel a des notions issues de la philosophie, de la physique et des méthodes formelles.

Gilles Dowek

Le 11/9, 9h15-10h45

Les métamorphoses de la notion de démonstration mathématique

La signification du mot "démonstration" semble avoir peu changé depuis l'Antiquité, si bien que nous sommes encore capables de comprendre les démonstrations d'Euclide. Toutefois, un certain nombre de questions nouvelles se posent depuis la fin du XXe siècle : une démonstration peut-elle être construite en utilisant un ordinateur ? Une démonstration doit-elle être intelligible ? Une démonstration doit-elle dire qu'un théorème est vrai ou expliquer pourquoi il l'est ? La démonstration de l'existence d'un objet vérifiant une propriété doit-elle construire un tel objet ou simplement montrer que l'hypothèse de son inexistence est contradictoire ? Ces questions mènent à la fois à s'interroger sur la richesse et la variété des démonstrations mathématiques et sur la spécificité des mathématiques qui étaient, jusqu'à une période récente, la seule science à ne pas utiliser d'instruments.

Fabien Gandon

Le 13/9 de 14h à 17h

Web sémantique : ou comment se déploient sur le web les données liées et la sémantique de leurs schémas.

Dans un système d'information, une goutte de sémantique formelle peut nous emmener très loin. Notamment, lorsque ce système bénéficie de l'échelle et de la célérité du Web. Après avoir brièvement résumé l'historique et le contexte actuel des recommandations du W3C pour le Web nous expliquerons comment les ontologies informatiques proposent une approche pour intégrer de la sémantique formelle dans les représentations d'un système d'information et permettre de nouveaux calculs et de nouvelles fonctionnalités. Nous nous focaliserons en suite sur un courant particulièrement prometteur pour le déploiement des systèmes à base d'ontologies : celui du web sémantique. Il s'agit d'une extension du Web actuel, dans laquelle l'information se voit associée à un sens bien défini, améliorant la capacité des logiciels à traiter les données et interopérer sur le web. La présentation de cette facette grandissante du web nous amènera à considérer les opportunités et difficultés portées par le déploiement et le traitement de ce graphe mondial de données liées qui capture et connecte un nombre grandissant de descriptions de notre monde.


Contacter le Département Informatique
Dernières modifications : le 27/09/2012